PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Marie-Dostaler, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Thème
Ursulines de Trois-Rivières
Localisation
District des Estacades.
 
Voie reliant le chemin du Passage et la rue du Père-Joyal, croisant les rues Marie-Le Galo et de Monseigneur-Tessier.
 
Voie en partie parallèle à la rue Marie-Le Galo et en partie parallèle au chemin du Passage.
Historique
Voie ouverte vers 1975.
 
Nom antérieur: « rue Bellevue » (avant l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004).
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Marie-Louise Dostaler (1870-1919), religieuse ursuline de Trois-Rivières sous le nom de mère Marie de l'Eucharistie, supérieure des Ursulines de Trois-Rivières. Marie-Louise Dostaler (3 juin 1870 – 2 octobre 1919) naquit dans la Municipalité de la Paroisse de Trois-Rivières (Banlieue). Enfant intelligente et ambitieuse, elle entra au pensionnat à 14 ans, où sa bonne conduite lui permit d'être acceptée chez les Ursulines deux ans plus tard. Notons que ses trois sœurs empruntèrent le même chemin. On reconnaissait sœur Marie de l'Eucharistie par sa rigueur et sa grande droiture. Dès sa première année de noviciat, elle enseigna la littérature, l'histoire, l'anglais, les sciences naturelles et l'astronomie à des élèves de 13 et 14 ans. On dit d'elle qu'elle était une éducatrice de génie, tant par sa pédagogie que par sa grande culture. On lui demanda d'aller enseigner l'anglais à des Ursulines du Maine (Etats-Unis), défi qu'elle releva avec brio. Mathématicienne et physicienne, elle développa une méthode simple, claire et rationnelle pour enseigner les mathématiques. C'est elle qu'on choisit pour activer l'élan d'une plus large place accordée à l'enseignement ménager. « Canadienne, Trifluvienne jusqu'aux moëlles », elle faisait une grande place aux convictions patriotiques et s'appliquait à reculer l'horizon de notre histoire canadienne en faisant connaître à ses élèves la vie des premiers défricheurs. En 1917, mère Marie de l'Eucharistie fut élue supérieure des Ursulines de Trois-Rivières. De nouveaux devoirs s'ajoutèrent donc à ses responsabilités d'éducatrice. Sans aucun doute reconnue pour sa force de volonté, son jugement à toute épreuve, son esprit pénétrant et précis, elle travailla pour sa communauté jusqu'à la fin de sa vie, et ce malgré la maladie (diabète) qui l'accablait. Elle passa 31 ans au service de l'éducation des jeunes Trifluviennes. Marie-Louise Dostaler décéda le 2 octobre 1919.
Toponyme(s) associé(s)