PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Mère-Gamelin, rue de
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Localisation
District de Châteaudun.
 
Voie reliant le boulevard Thibeau et la rue du Parc, croisant les rues Boisvert, Corbin, Forget, Gérin-Lajoie, Vincent-Massey et du Général-Vanier.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire d’Émilie Gamelin (1800-1851), née Tavernier, fondatrice de la Communauté des Sœurs de la Providence au Canada. Cadette d'une famille de 15 enfants, Émilie Tavernier naquit à Montréal le 19 février 1800. Élève des Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame durant son enfance, elle épousa Jean-Baptiste Gamelin à l'âge de 23 ans. Leurs trois enfants décédèrent en bas âge. Jean-Baptiste lui-même décéda en 1827. Au décès de son mari, Émilie Gamelin fonda la une œuvre de bienfaisance. En 1841, l'évêque de Montréal, Mgr Ignace Bourget, décida de confier l'œuvre de la veuve Gamelin aux Sœurs de la Charité de Saint-Vincent de Paul qui acceptèrent une fondation au Canada. Dès l'année suivante (1842), Émilie Tavernier-Gamelin prononça un vœu privé, engageant toute sa personne au service des pauvres. Mais les Sœurs de la Charité se désistèrent alors que la construction de l'Asile de la Providence était presque achevée. Mgr Bourget décida alors de fonder lui-même une nouvelle communauté religieuse: le 29 mars 1844, il érigea canoniquement l'Institut des Sœurs de la Providence, tandis qu’Émilie Gamelin prononça ses vœux de religion. Elle ne vécut que sept ans en communauté, consacrant sa vie aux pauvres, aux vieillards et aux orphelins. Elle fut emportée par le choléra le 23 septembre 1851.