PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Montplaisir, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Thème
Maires et députés de Trois-Rivières
Localisation
Districts de la Madeleine, du Sanctuaire et de Sainte-Marthe.
 
Voie reliant les rues Notre-Dame Est et Saint-Maurice, croisant les rues Beauchemin, Rochefort, Saint-Irénée, Paré, Saint-Léon, Sainte-Marie, Tellier, Saint-Laurent, Brunelle, Dorval, Lorette, Gilles, Morrissette, Massicotte, des Érables, François-Duclos, Rocheleau, de la Madone, Lionel-Rheault, Arseneau, du Sanctuaire, Tétreault, et se prolongeant au-delà de la rue Saint-Maurice, vers le parc industriel J.-Réal-Desrosiers. Voie parallèle aux rues des Vétérans, du Père-Breton, Latreille et au boulevard Sainte-Madeleine. Cette voie est constituée de deux parties distinctes: l’une, de la rue Notre-Dame Est à la rue Morrissette; l’autre, un peu plus au nord, de la rue Morrissette à la rue Saint-Maurice.
Historique
Voie ouverte en 1920.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de quatre maires de Cap-de-la-Madeleine: Hippolyte Disy Montplaisir (1872-1892), Adam Montplaisir (1903-1906), Dominique Montplaisir (1913-1915) et Charles Montplaisir (1920-1921). – Hippolyte Disy Montplaisir (1838-1927) naquit à Cap-de-la-Madeleine en 1838. Il fut secrétaire de la Commission scolaire de Cap-de-la-Madeleine durant 38 ans, député conservateur de Champlain à la Chambre des communes de 1874 à 1891, puis sénateur de Shawinigan (1891), en même temps qu’il fut maire de Cap-de-la-Madeleine durant 20 ans, de 1872 à 1892. C’est grâce à son influence qu’un quai en eau profonde fut construit à Cap-de-la-Madeleine en 1887. Sa résidence était située au 865 rue Hart, angle Laviolette, près de la prison commune de Trois-Rivières ; en 1921, il l’offrit aux Soeurs de Marie-Réparatrice pour qu'elles y établissent leur premier couvent (1921-1952); une chapelle fut érigée dans l'ancien salon et, en 1922 et 1923, deux ailes de pierre grise furent construites, attenantes à l'ancienne maison du sénateur (le site est aujourd'hui occupé par le Musée québécois de culture populaire). Hippolyte Disy Montplaisir mourut le 22 juin 1927. – L’ancêtre des Montplaisir, Pierre Dizy, était boulanger; il vint de Saint-Malo, en Normandie, vers 1655.