PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Oscar-Masson, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Saint-Louis-de-France
Thème
Curés et desservants de Saint-Louis-de-France
Localisation
District de Saint-Louis-de-France, village.
 
Voie reliant les rue Amélie et Georges, parallèlement au boulevard Thibeau et aux rues Maurice-Demontigny, Marcel-Dubois.
Historique
Voie ouverte en 1971.
 
Nom antérieur: « rue Masson » (avant l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004).
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de l'abbé Oscar Masson, curé de Saint-Louis-de-France (1962). Curé de Saint-Louis-de-France de juin 1962 à octobre 1981. Fils de Joseph Masson et Alma Bastien, Joseph-Adrien-Oscar Masson naquit à Saint-Justin le 14 février 1909. Il fit ses études classiques au séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières et ses études théologiques au Grand Séminaire de Trois-Rivières. Bachelier de l’université Laval (1931), il fut ordonné prêtre le 7 juillet 1935 en la chapelle du Séminaire de Trois-Rivières. Après avoir enseigné durant un an au Séminaire de Trois-Rivières (1935-1936), il fut vicaire à Sainte-Thècle (1936-1937), à Sainte-Famille de Cap-de-la-Madeleine (1937-1939), à Sainte-Cécile de Trois-Rivières (19339-1941), à Maskinongé (1941-1942), à Saint-Stanislas (1942-1945), à Saint-Tite (1945-1949), à Sainte-Geneviève-de-Batiscan (1949-1950), à Très-Saint-Sacrement de Trois-Rivières (1950-1956). Puis, il fut desservant de Saint-Joseph-de-Mékinac avant d’être nommé curé de Saint-Louis-de-France en juin 1962. Il y occupa la cure durant presque 19 ans et demi, jusqu’en octobre 1981. Il fut remplacé par l’abbé Clément Grenier.
Toponyme(s) associé(s)