PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Patenaude, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Thème
Gouverneurs, lieutenant-gouverneurs et premiers ministres
Localisation
District de Châteaudun.
 
Impasse à partir de la rue Belleau, vers le nord-ouest, parallèlement aux rues Leblanc, Onésime-Gagnon.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire d’Ésioff-Léon Patenaude (1875-1963), lieutenant-gouverneur du Québec de 1934 à 1939. Fils d'Hilaire Patenaude, cultivateur et commerçant, et d'Angèle Trudeau, Ésioff-Léon Patenaude naquit à Saint-Isidore, près de Châteauguay, le 12 février 1875. Il fit ses études au Collège de Montréal et à l'université Laval à Montréal où il fut secrétaire de l'Association des étudiants en droit. Il fut admis au Barreau du Québec le 12 septembre 1899. Chef de l'organisation du Parti conservateur du district de Montréal pendant plusieurs années, il fut élu député conservateur de Laprairie à l'Assemblée législative du Québec en 1908 et réélu en 1912. Il démissionna le 2 octobre 1915 pour se porter candidat conservateur d’Hochelaga à la Chambre des communes (Ottawa), lors de l'élection partielle du 15 octobre 1915, élection qu’il remporta. Nommé membre du Conseil privé le 6 octobre 1915, il occupa dès lors le poste de ministre du Revenu et ce, jusqu'au 7 janvier 1917. Il fut ensuite secrétaire d'État et ministre des Mines du 8 janvier au 12 juin 1917. Il ne se représenta pas à l’élection fédérale de 1917. Retourné sur la scène provinciale, il fut élu député conservateur de Jacques-Cartier à l'Assemblée législative du Québec en 1923. Il démissionna le 8 octobre 1925 pour retourner à nouveau sur la scène fédérale. Candidat dans la circonscription fédérale de Jacques-Cartier, il fut défait aux élections de 1925 et 1926. Il occupa le poste de ministre fédéral de la Justice dans le cabinet d’Arthur Meighen, du 13 juillet au 25 septembre 1926. Il fut finalement lieutenant-gouverneur du Québec, du 3 mai 1934 au 30 décembre 1939. Après sa carrière politique, il devint président du Bureau des commissaires aviseurs de la Banque Provinciale du Canada et président de cette banque (1946), président de la compagnie d'assurance-vie L'Alliance et de la Société d'administration et de fiducie, vice-président et président du Crédit foncier franco-canadien, directeur de la McColl Frontenac, de la Crown Life Insurance, de la Compagnie d'assurance mutuelle et du commerce de Saint-Hyacinthe et de la Compagnie canadienne mercantile, et membre du conseil d'administration de Texaco Canada Ltd. Il fut aussi docteur en droit honoris causa de l'université Laval en 1934, puis des universités Bishop's College, McGill et de Montréal; docteur en sciences commerciales honoris causa de l'université de Montréal, membre des clubs Saint-Denis, Canadien, Cartier et Montréal, président du Club Rideau d'Ottawa, et membre à vie de l'Association de bienfaisance des avocats de Montréal. Ésioff-Léon Patenaude mourut à Montréal le 7 février 1963 à l'âge de 87 ans et 11 mois. Son corps fut inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 11 février 1963. Il avait épousé Georgiana Deniger dit Poupart, fille d'Antoine Deniger dit Poupart et Rose Lemire, à Montréal, en la paroisse Saint-Louis-de-France, le 8 mai 1900.