PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Père-Daniel, rue du
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Jésuites
Localisation
District de Laviolette.
 
Districts de Laviolette et de Sainte-Marguerite, quartiers Saint-Philippe et Sainte- Marguerite avant novembre 2009.

Voie reliant les rues Notre-Dame Centre et Sainte-Marguerite, au pied de la côte de l’Hôpital-Cooke, croisant le boulevard Gene-H.-Kruger, la rue Bellefeuille, le chemin de fer Montréal–Québec, les rues du Chanoine-Chamberland, Baillargeon, Paul Le Moyne, Fernand-Goneau et Saint-Jude.
 
Voie parallèle au boulevard des Récollets dans sa partie située au sud de la rue Saint-Marguerite.
Historique
Voie ouverte en 1947 au sud du chemin de fer Montréal–Québec, prolongée en 1955.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire du père Antoine Daniel (1601-1648), missionnaire jésuite à Trois-Rivières (1634 et 1637). Né à Dieppe le 27 mars 1601, Antoine Daniel étudia le droit mais abandonna ses études pour se joindre aux Jésuites en 1621. Il enseigna à Rouen pendant quatre ans, étudia la théologie à Clermont et fut ordonné prêtre en 1630. Deux ans plus tard, en 1632, Lalande et trois autres prêtres furent envoyés en Acadie. Puis, en 1633, Daniel prit le chemin de Québec. Il débarqua à Trois-Rivières le 4 juillet 1634 avec Laviolette, quelques artisans et le père jésuite Jean de Brébeuf. Il exerça son apostolat chez les Hurons. Ses missions furent couronnées de succès; il fonda même une école pour jeunes Amérindiens à Québec en 1636. Le 4 juillet 1648, il fut capturé et martyrisé par un groupe d'Iroquois à la mission Saint-Joseph, dans le village de Teanaustaye (près de l'actuelle ville de Hillsdale, en Ontario). Béatifié en 1925, le père Daniel est l'un des huit saints Martyrs canadiens canonisés le 29 juin 1930.