PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Pérodeau, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Thème
Gouverneurs, lieutenant-gouverneurs et premiers ministres
Localisation
District de Châteaudun.
 
Impasse à partir de la rue Belleau, vers l’est.
 
Voie située dans l’axe des rues Bruneau et Leblanc et parallèlement à la rue L.-P.-Brodeur.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Narcisse Pérodeau (1851-1932), lieutenant-gouverneur du Québec de. Fils de Paul Pérodeau et Modeste Arpin, Narcisse Pérodeau naquit à Saint-Ours, le 26 mars 1851. Après des études au Collège de Saint-Hyacinthe et à l’université McGill à Montréal, il fut admis à la pratique du notariat le 18 mai 1876. Secrétaire de la Chambre des notaires de 1880 à 1912 et président de 1912 à 1915, il fut en même temps professeur à l'université Laval à Montréal où il enseigna la procédure notariale de 1898 à 1920 et la législation financière, industrielle et commerciale de 1914 à 1930. Conseiller législatif de la division de Sorel du 23 décembre 1897 au 8 janvier 1924, il appuya le Parti libéral. Il fut assermenté ministre sans portefeuille (ministre d’État) dans le cabinet Gouin le 14 mars 1910, puis dans le cabinet Taschereau le 9 juillet 1920. Leader du gouvernement au Conseil législatif du 9 août 1920 au 10 janvier 1924, il occupa le poste de lieutenant-gouverneur du Québec du 10 janvier 1924 au 10 janvier 1929. Il fut ensuite nommé conseiller législatif de la division de Montarville le 28 novembre 1929, puis leader du Conseil législatif et assermenté ministre sans portefeuille dans le cabinet Taschereau le 5 décembre 1929. Narcisse Pérodeau fut aussi docteur en droit civil de l'université Laval (1900) et du Bishop's College (1926), membre du Bureau d'administration de l'université Laval à Montréal de 1902 à 1920, membre du sénat académique de l'université de Montréal de 1920 à 1930, directeur de la Montreal Light, Heat and Power Company, membre du bureau de direction de la Mount Royal Assurance Company, de la Trans-Canada Insurance Company et de la Société générale d'administration; administrateur du Crédit foncier, président du bureau des commissaires-conseils de la Banque Provinciale du Canada, premier vice-président de La Sauvegarde et membre de la Corporation de l'École polytechnique de Montréal. Il mourut à Montréal le 18 novembre 1932 à l'âge de 81 ans et 7 mois. Son corps fut inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 21 novembre 1932. Il avait épousé Marie-Louise Buckley, fille de Charles Buckley, médecin, et Joséphine Louise Williams, en la cathédrale de Saint-Hyacinthe le 23 avril 1883.