PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Raymond-Lasnier, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Artistes-peintres
Localisation
District de Laviolette, centre-ville.
Voie reliant les rues du Fleuve et Notre-Dame Centre, parallèlement aux rues Saint-Antoine et Saint-Georges.
Historique
Nom antérieur: « rue René » (avant février 1978).
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de l’artiste-peintre Raymond Lasnier (1924-1968) qui y avait établi son atelier et son école de peinture. Fils de Maurice Lasnier et Corinne Duchesneau, Raymond Lasnier naquit à Québec le 28 février 1924. Âgé de trois ans, il fut atteint de polyomyélite qui lui enleva l’usage des deux jambes. Il s’établit à Trois-Rivières, avec sa famille, durant les années 1940. En 1951, il présenta une œuvre au Concours artistique du Musée du Québec et reçut une mention spéciale. Quatre ans plus tard, il pratiqua en atelier libre avec Jordi Bonet et se fit remarquer au salon du printemps au Musée des beaux-arts de Montréal. Puis, en 1956, il ouvrit sa propre école de peinture sur la rue René (aujourd’hui: rue Raymond-Lasnier), au centre-ville de Trois-Rivières. En 1966, il enseigna l’histoire de l’art au Centre des études universitaires de Trois-Rivières. Il enseigna aussi la peinture au Centre d’art de Trois-Rivières. Il mourut à Trois-Rivières le 10 février 1968 à l’âge de 43 ans. Au cours de sa brève carrière, Raymond Lasnier participa à de nombreuses expositions et à divers événements artistiques. De 1955 à 1960, il produisit surtout des natures mortes, des paysages d’eau et de forêt. Dans les années 1960, il s’intéressa aux nocturnes, aux paysages ruraux et exploita le noir. Le Centre d’exposition de la Maison de la culture de Trois-Rivières porte le nom de l’artiste depuis l’année-même de son décès (1968). En 1977, l’artiste-peintre Jean-Marc Gaudreau ouvrit la Galerie Hébert-Gaudreau dans l’atelier qu’occupait autrefois Raymond Lasnier.
Toponyme(s) associé(s)