PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Saint-Alexis, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Saint-Louis-de-France
Localisation
District de Saint-Louis-de-France.
 
Voie formant d’abord un long lacet à partir de sa rencontre avec le chemin des Pins, vers l’est, croisant le chemin Masse; puis vers le nord-est, croisant les rues Carrière, de la Petite-École, Richard-Lacroix, Blanche-De Castille, Emmanuel, du Marais, la place Nolin, la rue Louis-Alma-Pépin, le boulevard Thibeau, les rues Launier et Caron; puis en parfaite ligne droite, toujours vers le nord-est, jusqu’à la limite de la ville de Trois-Rivières avec la municipalité de Saint-Mauice.
Historique
Nom antérieur: « rang Saint-Alexis »
Nom actuel
Le nom de cette voie rappelle la concession Saint-Alexis (rang double de terres) qui existait à l'époque où le territoire de Saint-Louis-de-France faisait partie de la municipalité de la paroisse du Cap-de-la-Madeleine et qui se situait entre la concession Saint-Martin (au sud) et la concession Saint-Jean (au nord). Au plan géographique, les concessions Saint-Alexis et Saint-Martin seraient une même concession, la première « côté nord-ouest » et la seconde « côté sud-est ».
 
Avec la rue des Marguerites (concession Sainte-Marguerite) et la rue Louis-de-France (concession Sainte-Jean), la rue Saint-Alexis est l’une des plus anciennes du secteur de Saint-Louis-de-France.
 
Plusieurs saints des Églises catholique et orthodoxe portent le nom d’Alexis. Les deux principaux sont: Alexis Falconieri et Alexis de Rome. – Saint Alexis Falconieri (1200-1310) fut l'un des sept fondateurs de l’Ordre des Servites de Marie. Il naquit à Florence, en Toscane (Italie), en 1200. Il grandit dans une atmosphère pieuse, cultivant l'humilité et la charité. Le 15 août 1233, il aurait eu une apparition de la Vierge Marie. Il rejoignit ensuite une confraternité religieuse dédiée à la Vierge Marie, où il rencontra ses six futurs compagnons. Tous les sept fondèrent l'Ordre des Servites de Marie. Alexis ne voulut jamais être ordonné prêtre, ne s'estimant pas digne de cette fonction, et préféra rester Frère lai, occupé aux basses besognes, allant mendier la subsistance de ses frères. À la fin de sa vie, Alexis Falconieri se retira d'abord à La Camarzia, une maison à l'extérieur de la ville, puis à l’abbaye de Monte Senario à Florence où il mourut le 17 février 1310; il était âgé de 110 ans. Il a été béatifié par le pape Clément XI le 1er décembre 1717, puis canonisé, en même temps que ses six compagnons, par le pape Léon XIII le 20 décembre 1888. Tous les sept sont fêtés le 17 février. – Saint Alexis de Rome dit l’Homme de Dieu (mort en 412) fut un pénitent dont l’histoire donna lieu à un poème médiéval (XIe siècle): « Vie de saint Alexis ». Selon la légende, Alexis, fils d’Euphémien et d’Agalé, serait un patricien romain, fiancé à une femme vertueuse qu’il convainc, le soir de ses noces, de renoncer au mariage.
 
Il se serait embarqué vers la Syrie du Nord (actuelle Turquie) pour arriver à la ville d'Édesse (Urfa), où il se fit mendiant. Il revint dix-sept ans plus tard à Rome et fut hébergé par son père qui ne l’avait pas reconnu. Il vécut sous un escalier pendant dix-sept ans, et, à sa mort, ses parents furent prévenus par une voix céleste. Selon une autre version de la légende, il mourut en mendiant à l’hôpital d’Édesse et révéla, avant de mourir, qu’il était d’une famille noble romaine et qu’il avait fui le mariage pour se consacrer à Dieu. Il est fêté le 17 février en Occident et le 17 mars en Orient.