PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Sainte-Marguerite, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Seigneurie de Sainte-Marguerite
Localisation
District du Carmel.
 
District de Sainte-Marguerite avant novembre 2009.
 
Cette voie s’étend depuis les Cinq-Coins (carrefour des rues des Forges, Saint-Georges, Bellefeuille et Sainte-Marguerite) jusqu'au boulevard des Récollets, croisant notamment les rues Plouffe, du Chanoine-Chamberland, Baillargeon, Paul-Le Moyne et Saint-Jude et l’avenue des Coopérants.
Historique
Voie ouverte vers 1700 et verbalisée en 1808 par le grand voyer John Antrobus.
 
Noms antérieurs: « chemin Sainte-Marguerite », « rang sainte-Marguerite »..
 
Son tracé est celui de l'ancien chemin de Sainte-Marguerite, c'est-à-dire le chemin qui menait au fief Saint-Marguerite ou au rang de Sainte-Marguerite. Des parties de cette voie traversant le territoire de l'ancienne Ville de Trois-Rivières-Ouest ont été renommées « chemin Walter-Dupont » et « rue des Bostonnais » lors de l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004. De plus, une petite portion de la rue Sainte-Marguerite (depuis sa jonction avec le boulevard des Récollets jusqu’à la limite de l’ancienne Ville de Trois-Rivières-Ouest, au viaduc du chemin de fer, un peu avant la côte Rosemont) a pris le nom de « boulevard Jean-XXIII ». V
 
ers 1910, alors que de grandes industries comme Wabasso attiraient des milliers de travailleurs dans la ville, le logement commença à devenir plus rare. Quelques citoyens plutôt démunis s'établirent le long du chemin Sainte-Marguerite. Un petit faubourg, appelé « des Quatre-Bâtons », se développa à proximité des Cinq-Coins et de la côte Plouffe.