PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Séverin-Ameau, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Localisation
District des Plateaux, ancienne mission Notre-Dame-de-la-Paix (village de « La Pierre).
 
Voie reliant la rue des Cyprès et le boulevard du Chanoine-Moreau.
Historique
Voie ouverte en 1947, tracé modifié en 1971, lors de la rénovation du quartier.
 
Cette voie reliait la rue De Labadie et le boulevard des Récollets, parallèlement (en majeure partie) au boulevard des Forges et aux rues Michel-Bégon, De Grandmesnil, De Labadie et Antoine-Polette, et elle croisait les rues Aubuchon et Vézina (actuelle rue des Cyprès). Le tracé du boulevard du Chanoine-Moreau, qui était en prolongement de la rue De Courval, a été modifié en 1971 (lors de la rénovation du quartier) de façon à rejoindre la rue Jacques-De Labadie et couper l’accès des rues Séverin-Ameau et Antoine-Polette au boulevard des Récollets. De plus, le tronçon situé au nord de la rue Vézina (aujourd’hui: rue des Cyprès), tracé en 1959 et ouvert en 1963, a été renommé « place Châteauguay » en 1971.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire du notaire Séverin Ameau (1620-1715). Arrivé en Nouvelle- France en 1649, il exerça sa profession de notaire à Trois-Rivières. Il y fut aussi maître d’école. Sa fille, Marguerite Ameau, épousa le seigneur René Godefroy de Tonnancour. – En 1659, Séverin Ameau obtint une concession dans le fief de Vieuxpont. Puis, le 10 juillet 1662, Jean Garnier lui vendit sa terre dans l'île aux Cochons. En 1663, Ameau possédait aussi une terre en front sur la rivière Saint-Maurice, sur le deuxième coteau, à proximité du cap aux Corneilles.