PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Turcotte, terrasse
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Maires et députés de Trois-Rivières
Localisation
District de Marie-de-l’Incarnation, Arrondissement historique.
 
Voie reliant les rues des Casernes et Saint-François-Xavier, croisant la rue Saint-Louis.
 
Voie parallèle aux rues des Ursulines et Saint-Pierre.
Historique
Voie tracée vers 1652 sous le nom de « rue des Remparts », prolongée en 1859 jusqu’à la rue du Platon (actuelle rue des Forges) par une montée qui entama le Platon et ouverte en 1860 sous le nom de « Le Boulevard » (le plan Hopkins de 1879 lui donnait encore le nom de « rue des Remparts »). Le nom actuel de « terrasse Turcotte » lui a été donné en 1947.
 
Noms antérieurs:
- « rue des Remparts » (c. 1652 – 1860),
- « Le Boulevard » ou « boulevard Turcotte » (1860 – 1947).
 
Voici ce que rapporte le journal Le Trifluvien du 9 juillet 1920 (p.1). « Il était à peine neuf heures et demi, lundi soir, lorsque trois jeunes disciples de Bacchus, cuvant leur vin, parcouraient le boulevard Turcotte /.../. Depuis que la belle température invite les citadins à se promener sur le boulevard Turcotte, nous entendons souvent des remarques grivoises /.../. Il devrait y avoir une police constamment sur le Boulevard... ».
Nom actuel
L’avocat Joseph-Édouard Turcotte (1808-1864), né à Gentilly, fut député de Saint-Maurice (1841), de Maskinongé (1854), de Champlain (1858), puis de Trois-Rivières (1861), maire de Trois-Rivières (1857-1863), avocat-général (1847) et président de l’Assemblée législative (1862-1863). Il fut l’un des membres fondateurs du Collège de Trois-Rivières (1860) et le donateur (1860) des terrains sur lesquels passe cette voie. En 1869, la municipalité construisit alors un trottoir de bois sur pilotis et aménagea la terrasse Turcotte.