PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Wabasso, rue de la
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Localisation
District des Vieilles-Forges, limite sud-ouest du parc industriel des Carrefours.
 
À partir du boulevard des Carrefours, vers le nord-ouest, jusqu’aux terrains de l’Aéroport de Trois-Rivières.
 
Voie parallèle au boulevard Saint-Jean et à l’autoroute 55.
Historique
À l’origine (plan de 1879), cette voie portait le nom de « route à Bureau ». Elle passait dans les terres du rang de Sainte-Marguerite en ligne droite à partir du chemin Sainte-Marguerite vers le nord, jusqu’à la hauteur de l’actuelle autoroute 40 (Félix-Leclerc), puis se prolongeait dans le fief Saint-Maurice en passant, toujours en ligne droite, entre le 3e Rang et le 4e Rang, jusqu’à sa hauteur actuelle (vis-à-vis de l’extrémité nord du rang Saint-Charles et un peu au sud de l’Aéroport de Trois-Rivières). La route à Bureau était donc parallèle à la route à Denoon (actuel boulevard Saint-Jean) et à l’actuel boulevard Parent. Lors de l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004, le tronçon de la route à Bureau dans le rang de Sainte-Margurite (au sud de l’autoroute 40) a pris le nom de « rue Marguerite-Seigneuret », tandis que celui dans le fief Saint-Maurice (au nord de l’autoroute 40) a pris le nom de « rue de la Wabasso ».
Nom antérieur: « route Bureau » ou « route à Bureau » (avant l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004).
Nom actuel
La compagnie de textile Wabasso, fondée par Charles Ross Whitehead en 1907 et dont l’usine était établie sur la rue Saint-Maurice (aujourd’hui: boulevard du Saint-Maurice) à Trois-Rivières, fut l’une des plus importantes entreprises de Trois-Rivières. Des centaines de familles ouvrières y ont trouvé du travail durant près de 80 ans. La compagnie Wabasso fut dirigée par C. R. Whitehead jusqu'à sa mort, en février 1954. Wabasso possédait aussi des manufactures à Shawinigan et à Grand-Mère, ainsi que plusieurs compagnies subsidiaires. En 1954, William James Whitehead succéda à son père comme directeur général. L'usine Wabasso de Trois-Rivières ferma ses portes le 17 mai 1985, licenciant 1665 employés; elle fut démolie en 1986 et 1987.
Toponyme(s) associé(s)