PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Notre-Dame Ouest, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Pointe-du-Lac, Trois-Rivières-Ouest
Localisation
Districts de Laviolette, de Chavigny et de Pointe-du-Lac.
 
À partir des propriétés de la papeterie Kruger, vers l’ouest, jusqu’à la limite de la ville de Trois-Rivières avec la municipalité d’Yamachiche.
Historique
Noms antérieurs:
 
- « 1er Rang » (dans le secteur de Pointe-du-Lac),
- « Grand Chemin » (dans le secteur de Pointe-du-Lac),
- « chemin du Roy »,
- « chemin Royal »,
- « rang de la Banlieue » (dans le secteur de Trois-Rivières-Ouest),
- « rue Notre-Dame » (dans les deux secteurs, avant l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004).
 
La rue Notre-Dame Ouest, tout comme les rues Notre-Dame Centre et Notre-Dame Est, était autrefois un segment du chemin du Roy. C’est, avec l’ancien chemin Sainte-Marguerite (aujourd’hui: rue des Bostonnais et chemin Walter-Dupont) et l’ancien rang du Petit-Village (aujourd’hui: rue Alexandre), l’une des plus anciennes voies du secteur de Trois-Rivières-Ouest; de même, c’est, avec le chemin Sainte-Marguerite, les chemins des Petites-Terres, de la Pointe-du-Lac, de la Concession et Anne-Dupuys, le 6e Rang, le 6e Rang Est, le 6e Rang Ouest, les rangs Saint-Charles, des Garceau, de l’Acadie et Saint-Nicolas, l’une des plus anciennes voies du secteur de Pointe-du-Lac. Sur le plan Hopkins de 1879, la rue Notre-Dame portait le nom de « Grand Chemin » dans sa portion située dans la municipalité de Pointe-du-Lac et le nom de « rang de la Banlieue » dans sa portion située dans la municipalité de la Banlieue de Trois-Rivières (ville de Trois-Rivières-Ouest).
 
Le mot « Ouest » a été ajouté lors de l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004, afin de distinguer la portion de cette voie située dans les anciennes villes de Trois-Rivières-Ouest et de Pointe-du-Lac des deux autres portions de cette voie situées dans les anciennes villes de Trois-Rivières (rue Notre-Dame Centre) et de Cap-de-la-Madeleine et de Sainte-Marthe-du-Cap (rue Notre-Dame Est). Depuis une importante inondation des propriétés riveraines du lac Saint-Pierre (probablement la grande digue de 1896) jusqu’en 1936, le rang de l’Acadie servit de chemin du Roy ou de route nationale. Afin de supprimer les deux passages à niveau du chemin de fer que devaient franchir les voyageurs, le ministère de la Voirie a fait construire, en 1936, un nouveau tronçon de la route nationale (aujourd’hui un segment de la rue Notre-Dame Ouest ou route 138) au sud de la voie ferrée, à partir du rang Saint-Nicolas, vers le sud-ouest (municipalité d’Yamachiche).
 
Avant 2005, la rue Notre-Dame Ouest débouchait à son extrémité nord-est sur la rue de la Papeterie.
Nom actuel
Dans la plupart des villes et villages du Québec, sous le Régime français, la voie principale portait généralement le nom de « rue Notre-Dame » (voir: rue Notre-Dame Centre).