PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Saint-Joseph, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières, Trois-Rivières-Ouest
Localisation
District de Sainte-Marguerite, dans les parcs industriels Gilles-Beaudoin et Thomas-Bellemare.
 
Voie reliant la rue Girard et la côte Richelieu, croisant les rues Albert-Durand, Médéric-Dufresne, Louis-Allyson, le boulevard des Récollets, les rues de la Sidbec Nord, de la Sidbec Sud, de l’Industrie et Le Royer.
Historique
Voie projetée dans le quartier Sainte-Marguerite vers 1930 sous le nom de « rue De Cabanac »; ouverte en 1961 sous le nom de « rue Saint-Joseph » à partir du boulevard Normand Nord (actuelle avenue des Coopérants) jusqu’au boulevard des Récollets.
 
Le petit tronçon qui la reliait à l’actuelle rue Saint-Joseph, depuis la rue Marguerite-D’Youville jusqu’à la rue Girard, a été fermé vers 1975 et le segment de la rue Saint-Joseph situé dans le quartier Sainte-Marguerite, depuis l’avenue des Coopérants jusqu’à la rue Marguerite-D’Youville, a pris le nom de « rue Fernand-Goneau ».
 
Nom antérieur: « rue De Cabanac » (tronçon).
Nom actuel
Le nom de cette voie (comme, d’ailleurs, les noms de plusieurs autres voies de la paroisse Sainte-Marguerite) a sans doute été proposé par le curé Louis-Joseph Chamberland qui avait une grande dévotion pour saint Joseph, époux de la vierge Marie et père nourricier de Jésus.
 
Artisan-charpentier, saint Joseph était fiancé à Marie lorsque celle-ci se retrouva enceinte par l'action de l'Esprit Saint. Il épousa Marie et devint le père adoptif de Jésus qui, de ce fait, appartient à sa lignée, celle de David. Il est présenté comme un « homme juste » qui a accepté d'accueillir Marie et son enfant en pleine connaissance de cause. Dans le Nouveau Testament, son nom est mentionné pour la dernière fois lors de la visite au Temple de Jérusalem lorsque Jésus est âgé de 12 ans (Lc 2, 41-50); la tradition chrétienne en a déduit qu'il était mort avant l'entrée de Jésus dans la vie publique. – Saint Joseph a été choisi comme patron du Canada par les Récollets en 1624.
Toponyme(s) associé(s)