PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Saint-Alphonse, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Localisation
District de la Madeleine.
 
Voie reliant les rues Notre-Dame Est et De Grandmont, croisant les rues Lemire, Fusey et Turmel.
 
Voie parallèle aux rues Saint-Irénée, Rochefort, Beauchemin, Saint-Valère et Saint-Henri.
Historique
Voie ouverte en 1900.
 
Nom antérieur: « rue Saint-Ovide » (tronçon près de la rue Notre-Dame Est).
Nom actuel
Saint Alphonse était le patronyme d’Alphonse Thibeau, donateur des terrains sur lesquels a été ouverte cette rue. – Plusieurs saints catholiques portent le nom d’Alphonse. Les deux principaux sont: Alphonse de Liguori et Alphonse Rodriguez. – Saint Alphonse-Marie-Antoine-Jean-Côme-Damien-Michel-Gaspard de Liguori (1696-1787) naquit à Naples le 27 septembre 1696. Issu de la haute société napolitaine, il fit des études de droit et exerça la profession d’avocat à Naples durant huit ans. Le 28 août 1723, le jeune avocat partit exécuter un acte de charité remarquable en visitant les malades à l'Hospice des Incurables. Soudain, il se trouva entouré d'une lumière mystérieuse tandis que le bâtiment semblait vaciller et qu'une voix intérieure lui disait: « Abandonne le monde et donne-toi à moi. ». Alphonse quitta alors l'hôpital et se rendit à l'église du Rachat des Captifs. 23 octobre 1723, le jeune homme endossa les vêtements sacerdotaux et le 21 décembre 1726, à l'âge de trente ans, il fut ordonné prêtre. En 1732, il fonda la congrégation du Très Saint Rédempteur, dont les membres sont appelés Rédemptoristes. De 1726 à 1752, d'abord comme membre de la Propaganda napolitaine puis à la tête de ses propres pères, il traversa les provinces du royaume de Naples en donnant des missions. En 1762, à l'âge de 64 ans, il fut promu évêque de Sainte-Agathe-des-Goths, un tout petit diocèse napolitain situé entre Naples et Capoue. Il nourrit les pauvres, enseigna l'ignorant, réorganisa son séminaire, réforma ses couvents, créa un nouvel esprit dans son clergé, exclut les nobles scandaleux et les femmes de mauvaise vie avec une égale impartialité, mit en honneur l'étude de théologie. En mai 1775, le pape Pie VI autorisa Alphonse, malade et infirme (estropié, sourd et presque aveugle) depuis plusieurs années, à quitter son siège épiscopal. Alphonse fut donc avocat, fondateur, supérieur, évêque, théologien et mystique, mais il était, avant tout, un missionnaire. Il mourut à Nocera de Pagani le 1er août 1787; il avait presque 92 ans. Déclaré vénérable en 1796, Alphonse de Liguori a été béatifié par le pape Pie VII en 1816, puis canonisé par le pape Grégoire XVI en 1839 et proclamé docteur de l’Église en 1871. Patron des confesseurs, des moralistes et des théologiens, il est fêté le 1er août. – Alphonse Rodriguez (1533-1617), jésuite, naquit à Ségovie (Espagne) en 1533. Après la mort prématurée de son père, il dut se consacrer au commerce et se maria vers 1560. Sa femme et ses enfants étant morts, il entra dans la Compagnie de Jésus comme frère en 1571. Il fut envoyé la même année à Palma de Majorque. Jusqu'à sa mort, il y fut portier du Collège de la Compagnie. Éprouvé par de durs combats spirituels, il reçut aussi de Dieu le don de charismes éminents. Il mourut à Palma de Majorque en 1617. Il a été canonisé par le pape Léon XIII en 1888. Il est fêté le 31 octobre. – Mentionnons aussi deux autres saints portant ce nom: Alphonse Leziniana, dominicain, né à Tortosa (Espagne), compagnon de François Gil, envoyé aux Philippines, puis au Tonkin (actuel Vietnam), il fut emprisonné et décapité à Checo en 1745 ; il est fêté le 22 janvier. Alphonse de Rojas, franciscain, professeur à Salamanque, précepteur des enfants du duc et chanoine de Rojas, mort en 1617; il est fêté le 21 mars.
Toponyme(s) associé(s)