PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Alexandre, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières-Ouest
Localisation
District de Pointe-du-Lac.
 
Carré dont les extrémités s’ouvrent sur la rue Notre-Dame Ouest, l’une à proximité de la rue Nikauba, l’autre à proximité de la rue des Vacanciers.
Historique
Noms antérieurs:
 
- « rang du Petit-Village »,
- « chemin du Petit-Village », - « route du Petit-Village »,
- « place Alexandre ».
 
La rue Alexandre est, avec l’ancien chemin Sainte-Marguerite (aujourd’hui: rue des Bostonnais et chemin Walter-Dupont) et la rue Notre-Dame Ouest, l’une des plus anciennes voies du secteur de Trois-Rivières-Ouest. Elle apparaît sur le plan Hopkins de 1879 mais son nom, « rang du Petit-Village », n’est pas indiqué. « Petit-Village » était le nom d’une concession de terres en front sur la concession de la Banlieue et en profondeur jusqu’au chemin Sainte-Marguerite (concession Sainte-Marguerite). Cette concession était située dans les limites de l’ancienne Ville de Trois-Rivières-Ouest (appelée alors municipalité de la paroisse de Trois-Rivières). L’actuelle rue Alexandre, qui donnait accès à cette concession, n’est plus qu’un résidu de cette ancienne voie. Le premier segment de cette ancienne voie (sur le lot 46 du cadastre de la paroisse de Trois-Rivières), dont une partie existe encore aujourd’hui, partait de la rue Notre-Dame Ouest, à proximité de l’actuelle rue Nikauba, montait vers le nord-ouest, puis bifurquait à angle droit vers le sud-ouest, et se prolongeait jusqu’à sa jonction avec la Quatrième Rivière (probablement jusque dans l’axe de l’actuel chemin Olivier-Larue). Le deuxième segment est aujourd’hui complètement disparu: bifurquant à angle droit vers le nord-ouest, la voie allait rejoindre en ligne droite le chemin Sainte-Marguerite, traversant ainsi les terres de la concession du Petit-Village, dans toute sa profondeur.
Nom actuel
Le nom d’ « Alexandre », attribué à cette voie, est apparu après 1879 et peut-être même beaucoup plus tard, car un document de la Commission de toponymie du Québec, daté du 2 septembre 1998, signale « que l’on relève encore sur la carte du ministère des Transports du Québec » les noms de « chemin du Petit-Village » et de « route du Petit-Village ». Quoi qu’il en soit, nous ne connaissons pas l’origine exacte de ce nom. Nous avons cependant des raisons de croire qu’il s’agirait du prénom d’Alexandre Saint-Pierre, un forgeron auquel les Ursulines de Trois-Rivières acceptèrent, le 8 août 1905, de vendre « une petite partie du lot 46 en banlieue (dans la municipalité de la paroisse de Trois-Rivières), d’un demi-arpent de front sur un arpent de profondeur, situé sur le côté sud du chemin public ». Or, c’est précisément sur ce lot 46 du cadastre de la paroisse de Trois-Rivières, du côté nord du chemin public (actuelle rue Notre-Dame Ouest) qu’avait été ouvert le premier segment du rang du Petit-Village (actuelle rue Alexandre). Ainsi, peut-être qu’Alexandre Saint-Pierre était-il déjà propriétaire, depuis longtemps, d’une partie du lot 46, du côté nord, lorsqu’il fit l’acquisition d’une autre partie du lot 46, cette fois du côté sud. D’où le nom d’ « Alexandre » qui aurait été retenu pour désigner cette voie.