PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Pontgravé, rue
Toponyme :
Ancien
Secteur :
Trois-Rivières-Ouest
Localisation
District de Marie-de-l’Incarnation, quartier Sainte-Cécile.
Historique
Nom d’une voie tracée sur un plan de 1879, à mi-chemin entre les rues des Commissaires et du Collège, à partir du chemin de fer de ceinture (à l’est de la rue Hertel) vers la rue Saint-Paul. Se situait dans l’axe de l’actuelle rue Sainte-Geneviève. Ce nom lui avait sans doute été donné pour rappeler la mémoire de François de Pont-Gravé. En mai 1603, les Français étaient de retour à Tadoussac, sous le commandement de François de Pont-Gravé, accompagné de Samuel de Champlain. On quitta Tadoussac avec un chargement de fourrures et de poisson. L'année suivante (mai 1604), Pierre Du Guast De Monts, accompagné de Pont-Gravé et de Champlain, établit un premier poste en Acadie, à l'embouchure de la rivière Sainte-Croix dans la baie Française (Fundy). Nommé lieutenant-général de la Nouvelle-France en 1608, De Monts y envoya aussitôt trois navires: le premier en Acadie, le second (le Levrier, commandé par Pont-Gravé) à Tadoussac et le troisième (le Don-de-Dieu, confié à Champlain) pour aller fonder une véritable colonie en amont de Tadoussac. À la fin de l'été, le 18 septembre, Pont-Gravé s'embarqua pour la France avec une importante cargaison de fourrures. – Le nom de Trois-Rivières, pour désigner l'embouchure de la rivière Saint-Maurice, appelée alors rivière des Trois Rivières, apparut pour la première fois sur une carte du géographe Levasseur en 1601. Nous ignorons de qui vient ce toponyme donné après le passage de Jacques Cartier (1535) et mais avant celui de Samuel de Champlain. On avance souvent le nom de François de Pont-Gravé, mais il est possible que Pierre Chauvin, qui tenta d'établir un poste de traite des fourrures dans la région de Tadoussac, à l'embouchure de la rivière Saguenay, en 1600, en soit l'auteur.
Nom actuel
[aucun. Voie inexistante].