PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Claude-Michel-Bégon, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Gouverneurs et commandants du fort de Trois-Rivières
Localisation
District des Terrasses.
 
À partir de la rue Gilles-Lupien, croisant les rues François-De Galiffet, Étienne-Seigneuret, Élisabeth-Bégon et Conrad-Godin.
Historique
Voie ouverte vers 2000.
 
Le nom de « rue Michel-Bégon » désignait une voie du village de « La Pierre » avant 1971.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Claude-Michel Bégon de La Cour (1683-1748), chevalier de Saint-Louis, lieutenant du roi à Trois-Rivières (1731-1733), puis gouverneur de Trois-Rivières de 1743 jusqu'à sa mort, le 30 avril 1748. Claude-Michel Bégon de La Cour naquit à La Martinique, dans les Antilles, le 15 mars 1683. Il commença une carrière dans la marine. À l'époque où il était intendant sur l'île de Saint-Domingue, il envoya une fleur des Antilles en France; cette fleur fut dès lors connue sous le nom de « bégonia ». Claude-Michel Bégon arriva en Nouvelle-France en 1712. Il fut major à Québec en 1726, lieutenant du roi à Trois-Rivières de 1731 à 1733, lieutenant du roi à Montréal (1733) et devint gouverneur de Trois-Rivières en 1743. Il décéda le 30 avril 1748. Il avait épousé une Canadienne, Marie-Élisabeth Rocbert de La Morandière, fille d'un bourgeois de Montréal, que les Bégon de France surnommaient « l'Iroquoise ». L'ingénieur Louis Franquet disait d'elle qu'elle était « une personne des plus accomplies, tant par la figure que par l'esprit ». Après la mort de son époux, Marie-Élisabeth retourna à Montréal. Claude-Michel Bégon était le frère de Michel Bégon, intendant de la Colonie de 1712 à 1726.