PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Crevier, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Localisation
District des Estacades.
Voie reliant la rue Barkoff et le boulevard Thibeau, croisant la rue Alfred-Cambray et parallèlement aux rues Vaillancourt, Saint-Arnaud.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Christophe Crevier dit La Meslée (1611-1662), de Rouen, pionnier de Trois-Rivières. Fils de Hugues Crevier et Anne Basiret, il fut baptisé à Saint-Cande-le-Jeune (dans le diocèse de La Rochelle), en Normandie (France) le 17 février 1611. Après avoir exercé durant trois ans son métier de boulanger, il repassa en France vers 1645, puis revint au Canada vers 1651. En 1655, il possédait une terre de 40 arpents sur l'île Saint-Christophe, soit la moitié de l'île, détenue en franc-alleu par les Jésuites. Dès lors, le domaine fut appelé « île Saint-Christophe ». Crevier échangea sa terre dès l'année suivante contre une autre à Cap-de-la-Madeleine, mais l'île continua toujours de rappeler son nom. Puis, en 1655 ou 1656, il reçut l'une des neuf terres en censive du coteau des Pères (coteau Saint-Louis), côtes à côtes, et qui avaient toutes 2 arpents sur 20; Crevier la légua à sa veuve, Jeanne Énard, qui la possédait encore en 1663. En juin 1663, la veuve Christophe Crevier (Jeanne Énard ) était l'une des 69 seigneurs et seigneuresses du Canada, mais elle ne possédait aucune terre en fief et seigneurie dans la région de Trois-Rivières. Christophe Crevier dit La Meslée était le père de Nicolas Crevier dit Bellerive, de Jean Crevier dit Bellerive et de Jeanne Crevier (qui devint la seconde épouse de Pierre Boucher). Ses fils, Nicolas et Jean, furent les premiers à prendre le surnom de Bellerive. – Nicolas Crevier dit Bellerive, fut l'un des propriétaires ou occupants successifs de l'île De La Potherie, dans le delta du Saint-Maurice; il épousa Louise Lecoutre à Cap-de-la-Madeleine en 1665 (vers 1810, l'île De La Potherie était parfois surnommée « île Bellerive »). Jean Crevier dit Bellerive, quant à lui, fut seigneur de Saint-François, commerçant de fourrures et l'un des notables de la Nouvelle-France; il épousa Marguerite Hertel (fille de Jacques Hertel et de Marie Marguerie), par contrat daté du 20 novembre 1663. – Mentionnons aussi les noms de deux prêtres nés à Cap-de-la-Madeleine: Joseph Crevier, né le 18 mai 1786, qui fut missionnaire dans l’Ouest canadien, et Édouard Crevier, né le 5 novembre 1799, qui fonda l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe.