PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
De Casson, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Curés et desservants de Trois-Rivières
Localisation
District des Terrasses.
 
Carré dont les extrémités s’ouvrent sur la rue François-Marguerie.
Historique
Voie nommée le 1er novembre 1993 (Règlement numéro 13-AAZ-313).
Nom actuel
Pour honorer la mémoire du père sulpicien François Dollier de Casson (1636-1701), missionnaire en Nouvelle-France, et qui fut, avec le père Jean Frémont, l'un des desservants de Trois-Rivières de 1666 à 1668. Son nom apparaît dans les régistres de Trois-Rivières. – François Dollier naquit au château de Casson-sur-l’Erdre, en Basse-Bretagne, en 1636. D'abord militaire (capitaine de cavalerie), il servit trois ans en Europe avec l'armée du général de Turenne. Puis, il fit sa prêtrise chez les Sulpiciens qui l'envoyèrent ensuite en Nouvelle-France. En 1669, Dollier de Casson et René de Bréhant de Galinée furent encouragés à faire un voyage de missions vers les Grands Lacs, voyage qui dura jusqu'en 1672. Nommé supérieur des Sulpiciens en Nouvelle-France (1671-1674 et 1678-1701), il fut, à ce titre, seigneur de l’île de Montréal et vicaire-général du diocèse de Québec. Il dressa lui-même les plans de l'église de Montréal, traça les premières rues de la ville et planifia le creusement d'un canal pour éviter les rapides du sault Saint-Louis. François Dollier de Casson mourut à Montréal le 27 septembre 1701.