PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
De Rouville, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières-Ouest
Thème
Vallée du Richelieu
Localisation
District de Chavigny, parc domiciliaire « Boisé Richelieu ».
 
Voie en développement, à partir de la côte Richelieu, vers le sud-est.
Historique
Voie ouverte en 2001.
 
Tracée par l'ancienne Ville de Trois-Rivières-Ouest, cette voie devait porter le nom de «rue Forget ».
Nom actuel
Rouville est une ancienne seigneurie du Québec, sur la rivière Richelieu, qui doit son nom au Trifluvien Jean-Baptiste Hertel de Rouville (1668-1722), chevalier de Saint-Louis. Fils de Joseph-François Hertel et de Marguerite de Thavenet, Jean-Baptiste Hertel de Rouville naquit à Trois-Rivières le 26 octobre 1668. Militaire dès son tout jeune âge, il accompagna son père et ses frères dans plusieurs expéditions contre les Anglais, dont celle de Salmon Falls en 1690, et dans la résistance de Québec contre Phips. En 1694, il obtint un fief auquel il donna son nom: la seigneurie de Rouville. Quatre ans plus tard (1698), Rouville épousa Jeanne Dubois à Trois-Rivières. Le 5 février 1700, le seigneur de Sainte-Marguerite, Jacques Dubois, lui accorda une terre en bois debout. En 1704, Rouville dirigea un premier raid en retournant à Salmon Falls. Il mena d'autres expéditions punitives au cours des années subséquentes, se méritant une réputation peu enviable auprès des chroniqueurs et historiens anglais. Le 6 février 1708, il épousa Marie-Anne Beaudoin en secondes noces. Ayant une santé chancelante, on lui confia des mandats moins spectaculaires à partir de 1710. On l'envoya d'abord à Boston, puis capitaine à l'île Royale (île du Cap-Breton), où sa réputation servit à faire réfléchir l'ennemi. Il fut aussi commandant de Port-Dauphin (Englishtown). Il décéda prématurément en 1722.
Toponyme(s) associé(s)