PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
D'Iberville, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Thème
Personnages de l'histoire du Québec
Localisation
District de Châteaudun.
 
Voie reliant les rues Samuel-De Champlain et De La Barre, croisant la rue D’Argenson.
 
Voie parallèle à la rue des Prairies.
Historique
Voie ouverte vers 1971.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Pierre Le Moyne d'Iberville (1661-1706), explorateur, capitaine des vaisseaux du roi et gouverneur de la Louisiane. Fils de Charles Le Moyne d’Iberville (originaire de Longueuil, près de Dieppe, en Normandie) et frère aîné de Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville (1680-1767), Pierre Le Moyne d'Iberville fut nommé commandant de trois forts de la baie d'Hudson par le gouverneur Jacques-René de Brisay, marquis de Denonville (1685-1687). Il s'empara également du fort Nelson (ancien fort français Bourbon), principal établissement de la baie d'Hudson en 1694. Le fort fut repris par les Anglais deux ans plus tard. Peu après, Le Moyne d’Iberville, avec l'aide de son frère Sérigny et une escadre de cinq navires, dont le « Pélican », organisa une nouvelle expédition contre le fort Nelson. En septembre 1696, la baie d'Hudson redevint possession française, confirmée par le traité de Ryswick le 20 septembre 1697. Mais, par un autre traité – celui d'Utrecht, signé le 11 avril 1713 et qui mettait fin à la guerre de Succession d'Espagne – le détroit et la baie d'Hudson redevinrent à nouveau possession anglaise, en même temps que l'Acadie et Terre-Neuve (un militaire, Bacqueville de La Potherie, a publié une « Histoire de l'Amérique septentrionale » dans laquelle il relate notamment l'expédition de Le Moyne d'Iberville contre le fort Nelson à la baie d'Hudson en 1696). En 1698, les deux frères, Le Moyne d’Iberville et Le Moyne de Bienville, alors enseigne de vaisseau de 2e classe, partirent à la recherche de l’embouchure du fleuve Mississippi. Puis, l’année suivante (1699), ils fondèrent le fort Maurepas (aujourd’hui: Ocean Springs, près de Biloxi). Le Moyne d’Iberville fut ensuite gouverneur de la Louisiane, jusqu’en 1702, alors que son frère, Le Moyne de Bienville, lui succéda.