PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Du Hérisson, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Gouverneurs et commandants du fort de Trois-Rivières
Localisation
District de Marie-de-l’Incarnation, quartier Saint-François-d’Assise.
 
Voie reliant les rues Gingras et Lanctôt, croisant les rues Williams, Jutras, Godbout.
Historique
Voie ouverte vers 1925-1930 sous le nom de « boulevard Saint-Paul » jusqu’en 1947.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Michel Le Neuf du Hérisson (1601-1672), pionnier de Trois-Rivières, lieutenant-général, procureur fiscal et gouverneur de Trois-Rivières en 1668. Originaire de Caen, en Normandie, la famille LeNeuf débarqua à Trois-Rivières en 1636. Elle comprenait trois LeNeuf: Michel, Jacques et Marie, et leur mère, Jeanne LeMarchand. Quoique célibataire, Michel LeNeuf arriva à Trois-Rivières avec sa fille, Anne (nous ne savons pas si elle était née hors mariage ou si elle avait été adoptée). Le 16 juillet 1638, Michel LeNeuf du Hérisson se fit concéder une terre en censive sur le cap Métabéroutin (site de la future papeterie Canadian International Paper). Cette terre était un rectangle allongé de 2,3 arpents de front sur 21,7 de profondeur; sa ligne sud-ouest suivrait aujourd'hui l'arrière des emplacements de la rue Hertel. En 1646, Michel LeNeuf du Hérisson se fit concéder un arrière-fief de 2 688 arpents par Jacques de La Ferté, abbé de Sainte-Marie-Madeleine de Châteaudun, chanoine de la Sainte-Chapelle de Paris et aumônier du roi Louis XIII. Puis, le 29 mars 1649, il se fit encore concéder un fief de 1 lieue sur 7 lieues (soit 49 392 arpents carrés) (l'acte de concession donne 5 lieues de profondeur) qui s'étendait alors de la Troisième Rivière (rivière Sainte-Marguerite) jusqu'à la seigneurie De Tonnancour (Pointe-du-Lac). En 1665, LeNeuf du Hérisson en fit donation à son filleul, Joseph Godefroy de Vieuxpont. La seigneurie fut connue dès lors sous le nom de fief de Vieuxpont. En 1668, Michel LeNeuf du Hérisson, alors lieutenant-général et procureur fiscal, reçut à ce titre acte de foy et hommage des vassaux de la Compagnie des Indes occidentales, notamment celui de Jacques LeNeuf de la Potherie, le 5 juillet 1668. Le 13 novembre 1686, il vendit l'île aux Cochons (île De La Potherie) et la terre du Sablé à Charles Aubert de La Chesnaye. On dit que Michel LeNeuf du Hérisson était souvent en conflit avec les fermiers chargés de cultiver ses terres; il en serait venu aux coups au moins deux fois avec Sébastien Dodier.
Toponyme(s) associé(s)