PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
François-Marguerie, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Localisation
District des Terrasses.
Voie reliant les rues Gilles-Lupien et De Casson, parallèlement aux rues Marie-Drouet et Marie-Boucher.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de François Marguerie (1617-1648), pionnier de Trois-Rivières en 1634, interprète de Samuel de Champlain. François Marguerie de la Haye naquit à Rouen en 1610 ou 1612. Il arriva au Canada à l'âge de 17 ans. À la prise de Québec en 1629, il se retira chez les Algonquins en compagnie de Jean Nicollet, des Godefroy, de Jacques Hertel et d’Olivier Le Tardif. Établi à Trois-Rivières dès la fondation du poste (1634), il y reçut un fief dix ans plus tard. Comme son ami Thomas Godefroy, François Marguerie était un homme d'une endurance, d'une vigueur et d'une force peu communes. Il était à la fois respecté et craint par les Amérindiens. Pris par les Iroquois en 1641, il recommanda au gouverneur Champflour de ne pas négocier et de l'abandonner avec Thomas Godefroy. Mais Jean Nicollet et le père Ragueneau réussirent à faire libérer les deux hommes après de dures négociations. – Le 18 août 1644, le gouverneur de la Nouvelle-France, Charles-Jacques Huault de Montmagny, agissant au nom de la Compagnie des Cent-Associés, concéda à François Marguerie une terre de 50 arpents (5 arpents de front sur 10 de profondeur) près du coteau des Pères (coteau saint-Louis); elle était bornée au sud-est par le fief Hertel, au nord-ouest par une terre à Jean Sauvaget, au nord-est par de Normanville et Guillaume Pépin, au sud-ouest par Jean Godefroy et Jean Véron de Grandmesnil. Le 2 juin 1647, le gouverneur de Montmagny permit à François Marguerie, Jean Véron de Grandmesnil et Claude David de défricher l'île Saint-Quentin (alors appelée île aux Cochons), dans le delta de la rivière Saint-Maurice. – François Marguerie périt noyé devant la ville en voulant traverser le fleuve Saint-Laurent avec Jean Amyot en 1648. Il avait épousé Louise Cloutier le 26 octobre 1645. Sa soeur, Marie Marguerie – à qui il légua les terres qu'il possédait – avait épousé son compagnon, Jacques Hertel, en 1641.