PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Frères-Enseignants, rue des
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Pointe-du-Lac
Localisation
District de Pointe-du-Lac, village, à proximité du cimetière paroissial et du site historique du Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac.
 
Voie reliant le rang Saint-Charles et la rue Notre-Dame Ouest.
Historique
Noms antérieurs:
 
- « route de Saint-Charles »,
- « rue de la Station ».
 
Sur le plan Hopkins de 1879, la rue des Frères-Enseignants est un segment du rang Saint-Charles (appelé alors « route de Saint-Charles »). Celui-ci ayant été prolongé vers le sud-est jusqu’à sa jonction avec le chemin Sainte-Marguerite, le segment vers le sud-ouest (jusqu’à sa jonction avec la rue Notre-Dame Ouest) a pris le nom de « rue de la Station », lequel nom a été changé pour « rue des Frères-Enseignants » en 1986.
Nom actuel
Le nom de cette voie rappelle la présence des Frères de l’Instruction chrétienne, une communauté de frères enseignants qui ont dirigé quelques écoles de garçons à Trois-Rivières et dans la région, et dont la maison-mère était située à Pointe-du-Lac, tout près de cette voie. – L'Institut des Frères de l'Instruction chrétienne, distinct de celui des Frères des Écoles chrétiennes, fut fondé en Bretagne (France) en 1817 par l'abbé Jean-Marie Robert de la Mennais (1780-1860). Partis de Ploërmel (Morbihan, France), les premiers frères de cette communauté arrivèrent au Canada en 1886 et installèrent leur maison principale à Laprairie. Les Frères arrivèrent à Pointe-du-Lac en 1911 alors qu’ils firent l’acquisition de l’ancien domaine Montour, surnommé « Woodlands », et du manoir seigneurial pour abriter les premiers aspirants religieux. Treize ans plus tard, en août 1924, le frère Louis-Eugène, visiteur général, accepta l'offre de la Commission scolaire de Trois-Rivières voulant que les Frères de l'Instruction chrétienne prissent la direction de la nouvelle école Saint-Paul de Trois-Rivières. Celle-ci, ouverte en 1926, allait être la première et l'une des trois seules écoles de Trois-Rivières, avec Chamberland (1943-1974) dans la paroisse Sainte-Marguerite-de-Cortone et Saint-Jean-Bosco (1945-1959) dans la paroisse Saint-François-d'Assise, dirigées par les frères de cet Institut. L’année suivante, en 1927, les frères achetèrent le moulin seigneurial de Pointe-du-Lac, avec sa beurrerie, sa scierie, l'étang Saint-Charles, ses canaux d'alimentation et une partie de la rivière Saint-Charles. Après quelques constructions nouvelles, ils démolirent le manoir en 1946 pour faire place à une nouvelle bâtisse, la maison Saint-Joseph; cette nouvelle bâtisse fut la proie des flammes en décembre 1994. En dépit du petit nombre d'écoles dirigées par les Frères de l'Instruction chrétienne à Trois-Rivières, ces religieux étaient néanmoins très bien connus à Trois-Rivières comme dans tout le Québec, particulièrement grâce aux nombreux manuels scolaires édités par leur maison de Laprairie.