PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Garceau, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières-Ouest
Localisation
District de Laviolette.
 
Voie reliant la rue Notre-Dame Ouest et le boulevard Gene-H.-Kruger, croisant la rue Sirois.
 
Voie parallèle aux rues de la Sangamo, Lucien-Beaudry, de Sienne, des Dominicains.
Historique
Voie ouverte en 1968.
Nom actuel
Pour rappeler la mémoire de J.-Némèse Garceau, commerçant de glace natuelle de la municipalité de la paroisse de Trois-Rivières. J.-Némèse Garceau fut le plus gros producteur, founisseur et détaillant de glace naturelle de la région de Trois-Rivières avec dix voitures de distribution (2 hommes par voiture) et deux camions qui alimentaient les voitures sur place. L'entreprise de Garceau opérait sous le nom de Glacière Belle-Vue enr. et comptait deux hommes coupeurs et tailleurs à son entrepôt, deux à quatre hommes aux champs (pour les semailles et la récolte des foins et de l'avoine nécessaires pour nourrir une douzaine de chevaux) et plusieurs hommes pour la coupe et l'entreposage de la glace durant l'hiver, soit un total de 26 à 36 employés pour une production d'environ 10 000 tonnes de glace par année. Garceau coupait sa glace sur le fleuve Saint-Laurent. Il fut un concurrent de la glacière Milette de Trois-Rivières qui coupait sa glace naturelle sur la rivière Sainte-Marguerite. La Glacière Belle-Vue enr. de J.-Némèse Garceau fut achetée par Gustave Brunelle en 1945 ou 1946.