PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Garceau, rang des
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Pointe-du-Lac
Localisation
District de Pointe-du-Lac.
 
Voie reliant les rangs Saint-Charles et Saint-Nicolas. Bien que relativement sinueuse, comptant trois ou quatre segments, cette voie est dans l’ensemble plutôt parallèle au chemin Toussaint-Biron et à l’autoroute Félix-Leclerc.
Historique
Voie ouverte en 1875.
 
- « rang de l’Acadie »,
- « route des Garceau »,
- « route du Village-des-Garceau ».
 
Le rang des Garceau est, avec les chemins Sainte-Marguerite, de la Pointe-du-Lac, des Petites-Terres, de la Concession et Anne-Dupuys, le 6e Rang, le 6e Rang Est, le 6e Rang Ouest, les rangs Saint-Charles, de l’Acadie, Saint-Nicolas et Jean-Sauvaget, l’une des plus anciennes voies du secteur de Pointe-du-Lac; il apparaît sur le plan Hopkins de 1879.
 
– À l’origine, cette voie portait le nom de « rang de l’Acadie » puisqu’elle en était le prolongement; suite à l’établissement de plusieurs familles Garceau dans cette concession, elle a pris le nom de « rang des Garceau ».
Nom actuel
Du nom de la famille Daniel Garceau qui fut la première à s’établir dans cette concession. La famille Garceau était une famille d’Acadiens arrivée dans la seigneurie De Tonnancour après la déportation de Port-Royal par les Anglais en 1755. Cette famille était composée de Daniel Garceau, son épouse Anne Doucet et sept de leurs dix enfants qui s’établirent par la suite dans la même concession. François Garceau et ses trois fils (Louis, Antoine et Joseph) possédèrent aussi des terres dans cette concession. Vers 1850, Euchariste Garceau fit l’acquisition d’un moulin à eau sur la rivière aux Glaises, à la Pointe-du-Lac (moulin démoli en 1968), moulin qui avait été construit entre 1818 et 1821 par Augustin Rivard-Dufresne. Les Garceau ont opéré ce moulin durant plusieurs générations.