PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Alphonse-Piché, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Sainte-Marthe-du-Cap
Thème
Poètes, écrivains, romanciers et autres hommes et femmes de lettres
Localisation
District de Sainte-Marthe.
 
Voie reliant les rues des Grands-Verts et Notre-Dame Est, croisant les rues Réal-Lamothe, Boisclair et Dubord.
 
Voie parallèle à la montée Sainte-Marthe et aux rues Lottinville, des Pétunias.
Historique
Voie ouverte en 1951.
 
Nom antérieur: « 6e Rue » (tronçon) (avant l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004)
Nom actuel
Pour honorer la mémoire d'Alphonse Piché (1917-1998), poète et écrivain. Fils de Mendoza Piché et de Marie-Céleste Villeneuve, le poète Alphonse Piché naquit à Chicoutimi le 14 février 1917. Dès l’année suivante, sa famille s’installa à Trois-Rivières. Il fit ses études au Séminaire de Trois-Rivières où il travailla ensuite comme comptable. Membre du conseil de la Société des écrivains canadiens (1948-1950), il publia 13 œuvres. À 29 ans, il publia son premier recueil de poèmes, Ballades de la petite extrace (Montréal, Fernand Pilon, 1946, 99 p.), suivi de Remous (1947) et de Voie d’eau (1950). Il sortit notamment un recueil de 106 pages intitulé Poèmes (1946-1950) (Trois-Rivières, Éditions du Biens public) en 1966, Poèmes (1946-1968), plus Gangue en 1976, Dernier profil (Trois-Rivières, Les Écrits des Forges) en 1982, Fables en 1989 et Néant fraternel (Trois-Rivières, Les Écrits des Forges) en 1991. Sa dernière œuvre, Retour, fut présentée en 1997 par les Écrits des Forges. Son œuvre fut couronnée de nombreux prix littéraires, dont le Prix du gouverneur général du Canada en 1976. Membre de l’Ordre du Canada (1992), surnommé « le poète de la mélancolie », Alphonse Piché décéda le 2 décembre 1998 à l’âge de 81 ans. Le Salon du livre de Québec décerne annuellement le Prix Alphonse-Piché, en mémoire du poète trifluvien.
Toponyme(s) associé(s)