PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Hirondelles, carré des
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Pointe-du-Lac
Thème
Oiseaux et sauvagine
Localisation
District de Pointe-du-Lac, parc domiciliaire Place Dubois.
 
Carré dont les extrémités s’ouvrent sur la rue Dubois, à proximité du carré des Tourterelles et de la rue des Chardonnerets.
Historique
Nom antérieur: « 2e Avenue Place Dubois » (avant l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004). Voie ouverte en 1985, dans l’ancienne concession du 3e Rang de Pointe-du-Lac.
Nom actuel
L’hirondelle est un oiseau passereau à queue échancrée, insectivore. Les hirondelles se nourissent d’insectes pris au vol par leur bec largement ouvert. On compte plus de 100 espèces d’hirondelles sur la planète, dont 12 au Canada et six au Québec: l’hirondelle bicolore, l’hirondelle des sables (connue autrefois sous le nom de « hirondelle des rivages »), l’hirondelle à ailes hérissées (la plus rare des hirondelles au Québec), l’hirondelle des granges, l’hirondelle à front blanc et l’hirondelle pourprée. Toutes les espèces d’hirondelles se nourissent exclusivement d’insectes (guêpes, mouches, sauterelles, fourmis, faux-bourdons, punaises, pucerons arboricoles, moucherons, libellules, etc.), sauf l’hirondelle bicolore qui mange aussi quelques petits fruits en automne. Excellents voiliers, elles quittent les contrées tempérées en septembre-octobre pour le Sud, puis reviennent en mars-avril. « Hirondelle de mer » est le nom usuel de la sterne. – La vie de l’hirondelle des granges est étroitement associée à celle des agriculteurs pour qui elle figure parmi les plus précieux auxiliaires. Elle trouve souvent domicile dans un bâtiment de ferme, où elle compte plusieurs ennemis: le moineau domestique, la souris, le rat, le chat. L’architecture moderne des bâtiments de ferme met cependant en péril la présence de l’hirondelle parmi les humains: quand toutes les vieilles granges auront disparu, elle sera obligée de réintégrer l’antre de ses ancêtres, les cavernes et les falaises rocheuses.
Toponyme(s) associé(s)