PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
J.-Alfred-Désy, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Localisation
District des Vieilles-Forges.
 
Nom antérieur: « rue Mattawin » (avant le 20 février 1989, Règlement no 13-AAZ-288-A).Voie reliant les rues Flamand et Châteauvert.
Historique
Nom antérieur: « rue de la Mattawin ».
 
Voie nommée « rue de la Mattawin » le 3 mars 1986 (Règlement numéro 13-AAZ-288), puis renommée « rue J.-Alfred-Désy » le 20 février 1989 (Règlement no 13-AAZ-288-A).
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Joseph-Alfred Désy, juge à la Cour supérieure du Québec, président du Comité d'hygiène de Trois-Rivières mis sur pied le 19 mars 1923 et président de l'Œuvre des dispensaires de Trois-Rivières qui ouvrit un dispensaire pour l'assistance maternelle et « la goutte de lait », le 1er mai 1923. En tant qu’avocat, il fut procureur de la Ville de Trois-Rivières (1912-1913). Il fut aussi bâtonnier du Québec (1915), juge à la Cour supérieure pour le district de Trois-Rivières (1916-1925). En 1920, le juge Désy présida une enquête sur l'administration de la Ville de Trois-Rivières, ainsi que le procès de Télesphore Gagnon relativement au meurtre de la petite Aurore Gagnon («l'enfant martyre») à Sainte-Philomène-de-Fortierville, dans le comté de Lotbinière. Il fut aussi le président fondateur du Ki-8-Eb and Country Club en 1923. – En mai 1916, le juge Désy était locataire de la maison Lafontaine dite « maison Hertel de la Fresnière », appartenant aux Ursulines de Trois-Rivières; il occupait toujours la maison en janvier 1921.
Toponyme(s) associé(s)