PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Jacques-Létourneau, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Pointe-du-Lac
Thème
Histoire de Pointe-du-Lac
Localisation
District de Pointe-du-Lac.
 
À partir du chemin des Petites-Terres, vers le sud-ouest, croisant la rue des Ateliers, à proximité des rues Paul-Germain et Edmond-Poisson.
Historique
Nom antérieur: « boulevard Industriel » (avant l'harmonisation des odonymes de la nouvelle ville de Trois-Rivières, le 20 septembre 2004).
 
Voie ouverte dans l’ancienne concession des Petites-Terres (selon le plan Hopkins de 1879).
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Jacques Létourneau de La Chevrotière, premier meunier de Pointe-du-Lac (1721-1732). Fils de David Létourneau et de Jeanne Baril dit Gobeil, Jacques Létourneau naquit à Château-Richer en 1667. Après ses trois ans d'apprentissage de taillandier chez Jean Choret de Saint-Pierre de l'île d'Orléans (1686-1688), il obtint deux concessions de terre dans la seigneurie Sainte-Anne de La Pérade (1688). Puis, en 1721, il fut engagé comme meunier au moulin seigneurial de René Godefroy de Tonnancour à Pointe-du-Lac. Son contrat prit fin le 2 août 1732, alors qu'il fut remplacé par Maurice Dhéry. Il était alors âgé de 65 ans. Jacques Létourneau de La Chevrotière avait épousé Angélique Guyon à Sainte-Anne-de-la-Pérade le 8 février 1694. De cette union naquirent neuf enfants: quatre garçons (Louis, Alexis, Dominique et Jean-Baptiste) et cinq filles (Marguerite, Marie-Angélique, Angélique, Marie-Madeleine et Marie-Madeleine).
Toponyme(s) associé(s)