PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Jean-Baptiste-Bouchette, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Invasion américaine et bataille de Trois-Rivières (1776)
Localisation
District des Plateaux, quartier Sint-Jean-Baptiste-de-la-Salle.
Voie reliant les rues des Bouleaux et Papineau, à proximité de la place de la Fleur-de-Mai, croisant la rue de Monseigneur-De Laval.
Historique
Voie ouverte en 1959.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Jean-Baptiste Bouchette (1736-1804) qui réussit à sauver le gouverneur Guy Carleton poursuivit par les Bostonnais durant l’invasion américaine. Le 11 novembre 1775, peu avant la capitulation de Montréal, Carleton s'enfuit vers Québec. Retenu à Lavaltrie, à sept lieues en haut de Sorel, par des vents contraires pendant quelques jours, il apprit que les Bostonnais avaient déjà dressé des batteries à Sorel. Mais, grâce à un stratagème conçu par le capitaine Jean-Baptiste Bouchette, le gouverneur Carleton, son aide de camp, Charles-Louis Tarieu de Lanaudière, et le chevalier Joseph-Claude Boucher de Niverville, tous déguisés en paysans, passèrent devant Sorel, dans une embarcation légère (barge), dans la nuit du 16 au 17, sans se faire prendre, et atteignirent Trois-Rivières le lendemain. Le gouverneur passa la nuit du 17 au 18 novembre 1775 à Trois-Rivières, réfugié dans le manoir du chevalier de Niverville. – Jean-Baptiste Bouchette était le père de l’arpenteur Joseph Bouchette qui confectionna un plan de Trois-Rivières en 1815.