PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Jeanne-Mance, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières-Ouest
Thème
Personnages de l'histoire du Québec
Localisation
District de Pointe-du-Lac.
 
District de Chavigny avant novembre 2009.
 
Carré dont les extrémités s’ouvrent sur le boulevard Mauricien, à proximité des rues Maisonneuve, Labelle et du carré Jean-Garnier.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Jeanne Mance (1606-1673), fondatrice et première directrice de l’Hôtel-Dieu de Montréal. Issue d'une famille bourgeoise aisée, Jeanne Mance naquit à Langres, en Haute-Marne (France), le 12 novembre 1606. À 34 ans, elle découvrit sa vocation missionnaire et entreprit de se rendre en Nouvelle-France. Avec le soutien de la reine Anne d’Autriche, épouse du roi Louis XIII, soutenue par les Jésuites, elle accepta la donation de Madame de Bullion et de la Société Notre-Dame de Montréal pour la fondation d’un hôtel-Dieu, sur le modèle de celui de Québec, dans la nouvelle colonie de Montréal. Embarquée à La Rochelle le 9 mai 1641, elle arriva en Nouvelle-France trois mois plus tard. Au printemps 1642, elle faisait partie du groupe accompagnant Paul Chomedey de Maisonneuve parti fonder Ville-Marie, au pied du mont Réal (« Royal » en vieux français). Le 12 janvier 1644, à Paris, fut signé l’acte de fondation d’un hôpital par Jeanne Mance. L’édifice, inauguré le 8 octobre 1645, était destiné à recevoir six lits pour les hommes et deux pour les femmes. Devenu rapidement trop étroit, il fut remplacé par un nouvel édifice en 1654. Soutenue par les sœurs Hospitalières à partir de 1659, Jeanne Mance continua d’assurer la direction de l’Hôtel-Dieu de Montréal jusqu'à sa mort, le 18 juin 1673. Sa dépouille repose toujours dans la crypte de la chapelle de l’Hôtel-Dieu de Montréal. Sa cause de béatification a été introduite en 1959.