PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Joly, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Thème
Gouverneurs, lieutenant-gouverneurs et premiers ministres
Localisation
District des Estacades.
 
Voie reliant les rues De Callières et Chapleau, croisant la rue Taschereau.
 
Voie parallèle aux rues Taillon, Mousseau, Adélard-Godbout.
Historique
Voie ouverte en 1977.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Henri-Gustave Joly de Lotbinière, premier ministre du Québec (1878-1879). Fils de Gaspard-Pierre-Gustave Joly et Julie-Christine Chartier, seigneuresse de Lotbinière, Henri-Gustave Joly de Lotbinière naquit à Épernay, en France, le 5 décembre 1829. Après des études à Paris, il devint avocat de profession. En juillet 1861, il fut élu député libéral de Lotbinière à la Chambre d’Assemblée du Canada-Uni. Réélu en 1863, il fut aussi élu chef du Parti libéral du Québec (dans l’Opposition) en 1867 et député de la circonscription fédérale de Lotbinière. En 1878, après onze ans dans l’Opposition, il fut appelé au poste de premier ministre du Québec par le lieutenant-gouverneur Luc Letellier de Saint-Just, après la démission de Charles-Eugène Boucher de Boucherville. Joly occupa le poste de premier ministre du Québec et de commissaire de l'Agriculture et des Travaux publics, du 8 mars 1878 au 31 octobre 1879, alors que le chef de l’Opposition, Adolphe Chapleau, fut appelé à former un nouveau gouvernement. Joly demeura chef du Parti libéral, dans l’Opposition, jusqu’en 1883, alors que Honoré Mercier prit la relève. Il démissionna en tant que député le 25 novembre 1885. Mais il fut élu député de Portneuf à la Chambre des Communes en 1896 et fut ministre dans le cabinet fédéral: contrôleur du Revenu intérieur du 13 juillet 1896 au 29 juin 1897, membre du Conseil privé et ministre du Revenu intérieur dans le cabinet Laurier du 30 juin 1897 au 21 juin 1900. Ce jour-là, il fut nommé lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique, poste qu’il occupa jusqu’au 25 mai 1906. Il mourut à Québec le 16 novembre 1908, à l’âge de 78 ans. Il a été le premier protestant à occuper le poste de premier ministre du Québec. Il avait reçu le titre de seigneur de Lotbinière en 1860, mais ce ne fut qu’en 1888 qu’il ajouta « de Lotbinière » à son nom. Il avait épousé Margaretta Josepha Gowen; de leur union naquirent onze enfants dont sept atteignirent l’âge adulte.