PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
L.-P.-Brodeur, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Cap-de-la-Madeleine
Thème
Gouverneurs, lieutenant-gouverneurs et premiers ministres
Localisation
District de Châteaudun.
 
Voie reliant les rues Belleau et Pie-XII, parallèlement aux rues Bruneau et Pérodeau.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire de Louis-Philippe Brodeur (1862-1924), lieutenant-gouverneur du Québec de 1923 à 1924. Fils de Toussaint Brodeur (cultivateur) et Justine Lambert, Louis-Philippe Brodeur naquit à Saint-Mathieu-de-Beloeil le 21 août 1862. Il fit ses études au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1875 à 1881 et à l'université Laval à Montréal. Diplômé en droit en 1884, il fut admis au Barreau du Québec le 23 septembre 1884. Il exerça sa profession à Montréal avec Honoré Mercier (père), puis avec Raoul Dandurand, sénateur de 1898 à 1942. Il collabora aux journaux La Patrie et L'Électeur, fut éditeur du journal Le Soir en 1896 et directeur de la Montreal City and District Savings Bank. Élu député libéral de Rouville à la Chambre des communes (Ottawa) en 1891, il fut réélu en 1896, en 1900 et en 1904. Vice-président de la Chambre des communes du 27 août 1896 au 9 octobre 1900, puis président du 6 février 1901 au 18 janvier 1904, il démissionna le 19 janvier 1904 à la suite de sa nomination comme au Conseil des ministres. Réélu sans opposition lors de l'élection partielle du 30 janvier 1904, il fut réélu en 1908. Il occupa les postes de ministre du Revenu de l'intérieur du 19 janvier 1904 au 5 février 1906 dans le cabinet de Wilfrid Laurier, de ministre de la Marine et des Pêcheries du 6 février 1906 au 10 août 1911 dans le même cabinet, et de ministre du Service naval du 4 mai 1910 au 10 août 1911. Nommé juge à la Cour suprême du Canada (du 11 août 1911 au 9 octobre 1923), il accéda au poste de lieutenant-gouverneur du Québec le 31 octobre 1923. Gouverneur de l'hôpital Notre-Dame, président d'honneur de l'Institut canadien-français, membre du conseil de l'Alliance française d'Ottawa, membre du Club Hunt, du Club Rideau d'Ottawa, du Club Winchester, du Club Saint-Denis de Montréal et du Club de la garnison de Québec, il fut aussi docteur en droit honoris causa de l'université Laval à Montréal (1904), récipiendaire de la Coronation Medal et de la médaille de la Reconnaissance française, et créé officier de la Légion d'honneur (1908). Louis-Philippe Brodeur mourut en fonction à sa résidence officielle de Spencer Wood, à Sillery, près de Québec, le 2 janvier 1924; il était âgé de 61 ans et 4 mois. Son corps fut inhumé dans le cimetière de Saint-Mathieu-de-Beloeil, le 5 janvier 1924. Il avait épousé Emma Brillon, fille du notaire Joseph-[Régnier] Brillon et d'Édesse Trudeau, le 27 juin 1887.