PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Antoine-Polette, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Thème
Maires et députés de Trois-Rivières
Localisation
District des Plateaux, ancienne mission Notre-Dame-de-la-Paix (village de « La Pierre).
Voie reliant les rues des Cyprès et Séverin-Ameau.
Historique
Voie ouverte en 1947; tracé modifié en 1971, lors de la rénovation du quartier. Cette voie reliait la rue Vézina (actuelle rue des Cyprès) et le boulevard des Récollets, parallèlement au boulevard des Forges et aux rues Michel-Bégon, De Grandmesnil, De Labadie et Séverin-Ameau, et elle croisait la rue Aubuchon. Le tracé du boulevard du Chanoine-Moreau, qui était en prolongement de la rue De Courval, a été modifié en 1971 (lors de la rénovation du quartier) de façon à rejoindre la rue Jacques-De Labadie et couper l’accès des rues Séverin-Ameau et Antoine-Polette au boulevard des Récollets.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire d'Antoine Poulet dit Polette (1807-1887), deuxième maire de Trois-Rivières, de 1846 à 1853. Né à Neuville, l'avocat Antoine Poulet dit Polette fut aussi député de Trois-Rivières (1848-1857), puis juge de la Cour supérieure du Québec à Trois-Rivières (1860-1880). Il fut aussi membre du conseil d'administration de la Société d'éducation de Trois-Rivières et président-fondateur (1852) du Mechanic's Institute de Trois-Rivières, connu sous le nom français d' « Institut des artisans ». Sa fille, Marie Polette, devint religieuse des Adoratrices du Précieux Sang de Trois-Rivières en 1889; elle prit le nom de Sœur Marie-Réparatrice.