PORTAIL MUNICIPAL
Toponymie Trois-Rivières
Recherche d'un toponyme
Lancer la recherche
Arthur-Béliveau, rue
Toponyme :
Actuel
Secteur :
Trois-Rivières
Localisation
District des Terrasses, ancienne paroisse Saint-Laurent, secteur Lambert.
 
Voie reliant le boulevard des Chenaux et la rue J.-H.-Fortier, croisant la place J.-A.-Mongrain et la rue Paul-Sauvé.
 
Voie parallèle à la rue Léon-Méthot.
Historique
Voie ouverte en 1972.
Nom actuel
Pour honorer la mémoire d’Arthur Béliveau (1875-1957), greffier de la Ville de Trois- Rivières (1913-1942), passionné d'histoire, grand chercheur dans les archives et principal instigateur (président-fondateur durant 10 ans) de la Société d'histoire régionale de Trois-Rivières en 1926. Me Arthur Béliveau naquit à Saint-Grégoire de Nicolet. Diplômé en droit de l'Université de Montréal, il fut admis au Barreau le 9 juillet 1900. Procureur de la Ville de Grand-Mère, bâtonnier du Barreau de Trois-Rivières (1913-1915), il fut nommé greffier de la Ville de Trois-Rivières en 1913 et occupa ce poste jusqu'à sa retraite le 16 août 1942. Il fut ensuite conservateur de la bibliothèque du Barreau, puis greffier de la Couronne et de la Paix. Il décéda à sa résidence du 863 rue des Ursulines, le 23 mars 1957 à l'âge de 81 ans. De son union avec Hélène Désilets sont issus deux fils, Robert et Jean, et une fille, Lucie. Arthur Béliveau fut l'ami et le correspondant de Benjamin Sulte, Édouard-Zotique Massicotte et Aegidius Fauteux. Il est aussi l'auteur de la première publication touristique de la Ville (1925) et de nombreux articles sur l'histoire de Trois-Rivières, dont la plupart furent publiés dans Le Nouvelliste. Un recueil de quelques-uns de ses articles a été publié par Mario Audet et Réjean Hould en 1979 sous le titre Les "trouvailles" de Me Arthur Béliveau (Université du Québec à Trois-Rivières, collection "Cahiers historiques", no 1, 128 pages).